Tom Frantzen (Boitsfort °1954)

Sculpteur

Tom Frantzen

Après ses humanités scientifiques, Tom Frantzen a hésité entre l'architecture et la sculpture. Finalement, il a choisi la section sculpture monumentale à l'Ecole Nationale d'Architecture et des Arts visuels de La Cambre sous la direction de Rik Poot. Il y a surtout appris le travail du bronze. Après un stage chez un fondeur italien, il a construit sa propre fonderie où il a coulé ses sculptures jusqu'en 1990. Les moulages et le ciselage se font toujours dans son atelier ; l'artiste utilise une grande diversité de matériaux. Son style pourrait se caractériser comme étant une d'art fantastique flamand. Son imaginaire, débordant de fantaisie et d'humour soutient une recherche de « dynamique spatiale » combinant souvent des formes minimalistes et organiques. En art public, il anime les sites existants en installant des sculptures qui dynamisent les lieux.

Tom Frantzen

Un de ses objectifs consiste à interpeller les passants et à chercher une confrontation entre la réalité et l'imaginaire. Depuis une dizaine d'années, il travaille aux "Sentiers du Chatmikaze", un monde sculptural fantastique en pleine nature. Imprégné de tout ce qui fait l'histoire de l'humanité et d'émotions personnelles, Tom Frantzen y donne un témoignage contemporain de notre civilisation occidentale. Il le fait dans un style empreint de dérision. Il ose une poésie audacieusement naïve à l'époque du conceptuel, maître absolu des esprits. Il nous parle de ce qui agite le monde, de ce qui ressort du vivant et de l'humain en particulier.

Tom Frantzen

"J'aime donner ma vision d'un monde que je perçois souvent comme un grand cirque où tout est joué d'avance. J'aime montrer le vrai côté de la vie, avec son chaos, les sentiments si contradictoires propres aux humains. Je veux représenter ce rêve d'un monde où l'art, et les sculptures en ce qui me concerne, ont un message sensible et universel qui peut relier les humains à travers le temps, l'espace et les civilisations. Je me sens parfois, comme un artiste "pop moyenâgeux"... moyenâgeux par la maîtrise des matériaux qui nécessite un énorme travail, à la différence des conceptuels qui font tout exécuter par d'autres, avec un résultat souvent aseptisé et sans vie....pop par le côté assemblage, composition toute en légèreté des éléments récupérés et sculptés...". Tom Frantzen invite les gens sensibles, bienveillants, positifs, constructifs à dialoguer avec lui.